Descenderie Lyon Turin Ferroviaire

Horaires

Secrétariat

Dimanche, 21 Juillet 2024
Le secrétariat de mairie est fermé ce jourTous les horaires

Le chantier Lyon Turin Ferroviaire :

Vous pouvez signaler tout problème rencontré au sujet du chantier au 04.85.98.98.98.

La liaison Lyon-Turin est une nouvelle ligne ferroviaire qui s'étend sur 270 km, dont 70% en France et 30% en Italie. La section transfrontalière de 65 km commune entre l'Italie et la France constitue l'infrastructure centrale du projet.

Sur la commune de Saint-Martin-la-Porte, le chantier est situé au pied du village en amont de la voie ferrée et de la route départementale 1006.

1) 1ère phase : descenderie et travaux de reconnaissance :

La 1ère phase a été lancée au printemps 2003 par Lyon Turin Ferroviaire, Maître d’ouvrage et a été achevée à l’été 2010.
D’importantes difficultés ont été rencontrées dues aux convergences exceptionnelles des terrains du Houiller productif, constitués de schistes plus ou moins gréseux et de charbon.
Un phasage d’excavation et de soutènement inédit a du être mis en oeuvre : présoutènement par boulons, excavation en plusieurs phases, soutènement aussi en plusieurs phases composé de béton projeté, boulons d’ancrage, cintres métalliques coulissant et anneaux en béton d’un mètre d’épaisseur environ ont été nécessaire pour bloquer définitivement les mouvements de terrain.
Toujours dans le cadre des reconnaissances, en 2011, les équipes de l’entreprise RAZEL ont réalisé, dans un terrain plus favorable, 128 m de galerie à partir du pied de la descenderie, dans l’axe du tube sud du futur tunnel de base.

2) 2ème phase : galeries de reconnaissance : chantier SMP4

Entre 2014 et 2022, les ouvrages de reconnaissance de Saint-Martin-La-Porte ont été divisés en 4 parties. L'ouvrage majeur est une galerie de reconnaissance d'environ 9 kilomètres qui relie le pied de la descenderie de Saint-Martin-la-¬Porte à celle de La Praz. Cette galerie de reconnaissance a été excavée au tunnelier roche dure et réalisée dans l'axe et au diamètre du tube Sud du futur tunnel de base.

Partie 1 : Aménagement du pied de la descenderie existante de Saint-Martin-La-Porte
Ces ouvrages réalisés à l'explosif sont : Une amorce de 81 m de longueur, à 500 m depuis l'entrée de la galerie, pour faciliter le démarrage de la galerie de reconnaissance complémentaire. Un rameau logistique pour permettre le passage de la bande-transporteuse, nécessaire à l'évacuation des déblais du tunnelier, une imposante chambre de montage (45 m de longueur, 24 m de hauteur et 23 m de largeur) destinée au montage du tunnelier.

Partie 2 : Reconnaissance et creusement au tunnelier du tunnel de base
Le tunnelier Federica a réalisé entre 2016 et 2019 l'excavation des 9 km de galerie dans l'axe et diamètre du futur tube Sud de la section transfrontalière Lyon-Turin.

Partie 3: Reconnaissance et traversée du front houiller
Cette 3ème partie est divisée en deux sous-parties :
* Le creusement en méthode traditionnelle d'une descenderie complémentaire de 1,8 km qui avait pour objectif de contourner le front houiller et rejoindre le tube Sud ainsi que des niches de sondage et de retournement pour les engins de chantier.
* Le creusement en méthode traditionnelle d'une galerie de 1,3 km sur le tracé du tunnel de base visant à reconnaitre et traverser le front houiller (zone très hétérogène, composée de grés, de schistes, et de veines de charbon qui rend le terrain extrêmement instable lors du creusement), fin des travaux de creusement en avril 2022.

Partie 4 : Aménagement du pied de la descenderie de La Praz
Une galerie de liaison rejoignant le tube Sud longue de 168 m et de 75 m2 de section a été réalisée à l'explosif. Au pied de cette galerie de liaison a été réalisée la chambre de démontage du tunnelier Federica, longue de 30 m, large de 23 m et de 24 m de hauteur.

Par ailleurs, l’usine à voussoirs était située sur la Zone Artisanale des Oeillettes (à la place de l’ancienne scierie), l’usine à voussoirs a fabriqué tous les anneaux nécessaires aux 9 km de la galerie creusée par le tunnelier. Compte-tenu du retard du démarrage du tunnelier, les anneaux ont dû être stockés provisoirement sur plusieurs sites : l’aire d’autoroute de Rieu-Sec, la plate-forme de la descenderie de La Praz, le site de dépôt d’Illaz et le site de l’ancienne usine de Calyspo.

3) 3ème phase : construction définitive des deux tubes du tunnel : chantier CO 6/7

Les Chantiers opérationnels 6 et 7 concernent les travaux de construction des deux tubes du tunnel de base à partir des descenderies de La Praz et Saint-Martin-la-Porte. Ils représentent l'excavation de 23,1 km du bitube entre Saint-Martin-la-Porte, La Praz et Modane, soit 46km de galeries dont 25km seront réalisés à l'aide de 3 tunneliers, et 21km dans les sections géologiques les plus complexes seront excavés en méthode traditionnelle (marteau-piqueur et/ou explosif). Les travaux dureront environ 98 mois.

Bien que faisant l'objet d'un seul marché les travaux de construction des deux tubes du tunnel de base à partir des descenderies de La Praz et Saint-Martin-la-Porte sont divisés en deux chantiers opérationnels (CO 6/7) et représentent environ 40% de la totalité du tunnel de base.

Ils comprennent :

1- Les travaux préparatoires suivants :
- Les travaux de génie civil à l'air libre sur les communes de Saint-Martin-La-Porte et La Praz,
- La préparation des plateformes, des accès et des installations de chantier,
- Les aménagements des descenderies.

2- Les travaux d'excavation et de génie civil souterrains réalisés depuis la plateforme de La Praz et celle de Saint¬-Martin-La-Porte :
- La réalisation du deuxième tube (nord / voie paire) du tunnel de base à partir de la descenderie de Saint-Martin-La-Porte en direction de La Praz, en méthode mécanisée (tunnelier à voussoirs) sur une longueur d'environ 9 kilomètres,
- La réalisation du tube nord entre les branches ouest et est de la descenderie existante de Saint-Martin¬-La-Porte en méthode traditionnelle sur une longueur d'environ 1,6 kilomètre,
- La réalisation des deux tubes du tunnel de base depuis la descenderie de Saint-Martin-La-Porte en direction de Saint-Julien-Montdenis en méthode traditionnelle sur une longueur d'environ 7 kilomètres,
- La réalisation des deux tubes du tunnel de base depuis la descenderie de La Praz en direction de
Modane en méthode mécanisée (2 tunneliers à voussoirs) sur une longueur d'environ 8 kilomètres,
- 71 rameaux de communication inter tubes espacés de 333 mètres,
- Les revêtements définitifs de l’ensemble des galeries.

Entre juillet et novembre, trois tunneliers identiques, l'un vert TELT, l'autre rouge Savoie et un dernier bleu Europe, destinés à excaver les 23 km du tunnel de base du Lyon-Turin, entre Saint-Martin-la-Porte, La Praz et Modane, ont été réceptionnés à l'usine Herrenknecht de Schwanau, dans le Land allemand du Bade-Wurtemberg. Ces géants souterrains ont une tête de 10,4 m de diamètre, une longueur de 180 m et un poids total de plus de deux mille tonnes, dont 1 300 tonnes pour la seule tête d'excavation. Leur puissance de 8 100 kilowatts et les 61 molettes mon¬tées sur la roue de coupe leur permettent d'avancer dans la montagne environ quatre fois plus vite qu'en méthode traditionnelle. Chaque tunnelier sera démonté et transporté par des convois spéciaux depuis l'usine Herrenknecht jusqu'aux chantiers de Saint-Martin-la-Porte et La Praz, où ils seront remontés au coeur de la montagne pour creuser en direction de l’Italie.

Vous pouvez signaler tout problème rencontré au sujet du chantier au 04.85.98.98.98.