Saint-Martin-la-Porte. Le village et ses hameaux

DSC_0033

La Villette

 La Vlètò en patois

 

Situé à une altitude moyenne de 1100m, le village compte environ 70 habitants permanents. Il est posé sur un replat et l’horizon est largement dégagé.

 On a une vue panoramique sur St Jean de Maurienne, Jarrier, Montricher-Albanne, les stations de ski des Karellis et de Valmeinier ainsi que sur la vallée continuant en direction de Modane.

Le fort du Télégraphe se dresse face à nous.

On peut admirer des sommets plus ou moins près, la Croix des têtes, le massif de Belledonne.

En certains points du village on peut apercevoir les Grandes Rousses et les Ecrins. Derrière nous, nous avons le Mont Brequin et le massif des Encombres.

 

Le village est au croisement de plusieurs chemins.

On peut descendre sur St Martin en passant par Mollardurand, sur St Michel en passant par la Porte, aller à Villarbernon, le sentier croise alors la Grollaz avec des chemins qui suivent les rives en direction de St Michel ou de Beaune.

De l’intérieur du village on peut prendre la direction de Beaune, des Avanières, du plateau de Bellecombe ou de la Planchette, des « mamelles de Beaune », du massif des Encombres avec le col qui donne accès à la vallée des Bellevilles.

 Nous avons au village encore un peu d’agriculture et de pastoralisme, ce qui permet d’entretenir les prés. Pendant la période des foins, on peut voir encore à certains endroits la fauche traditionnelle à la faux et le transport du foin en barillons.

Le four du village est toujours en activité. Il est utilisé le lundi une fois toutes les trois semaines. Des fascines de petit bois sont brûlées pour la chauffe.

Le 2° samedi du mois de juin, les habitants se réunissent pour fêter St Bernard de Menthon, le patron de la chapelle. Une messe est célébrée dans celle-ci, suivi d’un apéritif qui réunit tous les habitants.

 La Villette, un petit village inondé de soleil où il fait bon vivre.